Défenseurs du vrai goût

Publié le par photos floues

Article Gerard BENQUET JOURNAL SUD OUEST

Il était étonnant que dans notre département de grande réputation gastronomique, il n'y ait pas encore de convivium Slow Food. Peut-être, pensait-on qu'il n'en était nul besoin. Pourtant, à Magescq, comme ailleurs, dans cette région du Marensin, parsemée de producteurs, il est important de sauvegarder les produits, les traditions alimentaires, la biodiversité et le plaisir de manger.

C'est pourquoi, Sloow Food Landes a souhaité orienter son action vers une découverte du terroir avec un travail en profondeur sur le thème de la sauvegarde des races anciennes, destinées à fournir des produits typés de qualité. C'est en présence de Jean-Claude Saubion, maire de la commune, que le tout jeune groupe landais que préside Christian Godron s'est réuni, mardi matin, à Magescq, dans le cadre bucolique du conservatoire avicole de Puyobrau, créé et géré par Dominique Dubuc. Plusieurs personnes intéressées par Slow Food avaient fait le déplacement pour grossir les rangs landais.

Pour Dominique Dubuc, « la volaille, c'est comme le vin, la qualité doit se payer... » Mais hélas, ajoute-t-il, « la mal-bouffe a pris le dessus ». L'objectif est aussi d'éduquer les adultes et leurs enfants à être davantage sensibles au vrai goût des aliments pour qu'ensuite ils choisissent de manger une nourriture « bonne, propre et juste ». Pour lui, il y a urgence car des statistiques récentes apprennent que la génération de jeunes qui arrivent à l'âge adulte est « déculturée » sur le plan gastronomique.

L'avenir du millet

La culture du millet ayant disparu dans les Landes, Slow Food souhaite se consacrer à la survie des variétés anciennes avec le millet commun qui servait autrefois à nourrir les hommes. Pour cette opération, Slow Food Landes veut contribuer à la sauvegarde d'un patrimoine alimentaire local et entend préserver la diversité d'une alimentation de qualité. Dans un passé lointain, du millet l'on sortait le millas et l'escautoun qui était fait avec de la graine de millet, remplacée plus tard, par la farine de maïs.

Prochains rendez-vous Slow Food dans les Landes : le 25 juillet et 18 septembre à Montfort. Contacts : 06 81 01 11 50 et 09 52 61 39 79. Courriel : slowfood.landes@gmail.com

Auteur : Gérard Benquet

Publié dans La vie du village.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article