La communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud.

La force de l'interêt commun Une Communauté de communes a obligation d’exercer un minimum de compétences.
Mais si ses communes le désirent, elle peut élargir son domaine d’intervention.
La règle de base est celle de l’intérêt communautaire.
Un principe fondateur permettant aux communes de conserver leur rôle.
L’intérêt communautaire, cette mesure phare de la loi de 1999 régissant la création des Communautés permet à chaque commune de pouvoir continuer à jouer son rôle spécifique.
La création des nouvelles pistes cyclables reliant les communes entre elles, est par exemple, d’un intérêt communautaire évident, donc de compétence communautaire.
Les pistes cyclables propres à chaque commune demeurent par contre de compétence communale.
Dans notre Communauté, seules les zones d’activités économiques de plus de trois hectares sont de compétence communautaire.
Celles d’une taille inférieure demeurent de compétence communale.
On est ici dans la parfaite application du célèbre principe de subsidiarité.
fond-accueil2.jpgPour vous rendre sur le site de la communauté de communes


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :